inquisiteur


inquisiteur

inquisiteur, trice [ ɛ̃kizitɶr, tris ] n. m. et adj.
• v. 1260 « juge »; lat. inquisitor, de inquirere s'enquérir
1Personnage officiel chargé de procéder à des enquêtes. Hist. Inquisiteur de la foi, et absolt (1282) Inquisiteur : juge du tribunal de l'Inquisition. Le Grand Inquisiteur : chef suprême de l'Inquisition.
2 Adj. (1842) Qui interroge indiscrètement, de façon autoritaire. fureteur, inquisitorial. « Elle jetait sur Rodolphe des regards inquisiteurs » (Balzac). scrutateur. Questions inquisitrices.

inquisiteur nom masculin À Rome, commissaire nommé par le sénat pour diriger quelque affaire extraordinaire. Membre d'un tribunal de l'Inquisition. ● inquisiteur (expressions) nom masculin Grand Inquisiteur, chef suprême de l'Inquisition. Inquisiteur d'État ou inquisiteur du conseil des Dix, titre de trois magistrats de Venise, qui avaient tous pouvoirs contre ceux qui menaçaient la sûreté de l'État. (Ils firent régner la terreur jusqu'au XVIIIe s.) Inquisiteur de la foi, membre du tribunal de l'Inquisition. ● inquisiteur, inquisitrice adjectif (latin inquisitor) Qui marque une curiosité indiscrète : Un regard inquisiteur.inquisiteur, inquisitrice (synonymes) adjectif (latin inquisitor) Qui marque une curiosité indiscrète
Synonymes :
- fouineur (familier)

inquisiteur, trice
adj. Qui cherche en scrutant avec indiscrétion.

⇒INQUISITEUR, -TRICE, subst. masc. et adj.
I. — Subst. masc.
A. — HISTOIRE
1. Membre de l'Inquisition, tribunal catholique. Inquisiteur général, inquisiteur de la foi. Je me figure quelque chose de semblable au grand inquisiteur Torquemada (STENDHAL, Racine et Shakspeare, 1825, p. 55). L'inquisiteur Bréal n'a rien trouvé d'hérétique dans les réponses de cette paysanne [Jeanne d'Arc] (GREEN, Journal, 1943, p. 49).
2. Inquisiteur d'État/d'état. [À Venise] Membre de l'Inquisition d'État. La salle où se tenaient les inquisiteurs d'état était tendue de noir (STAËL, Corinne, t. 3, 1807, p. 79).
B. — P. anal. L'inquisiteur de la langue chrétienne, Ozanam (HUYSMANS, À rebours, 1884, p. 201). Les zélés inquisiteurs des crimes contre la patrie (FRANCE, Dieux ont soif, 1912, p. 167).
II. — Adjectif
A. — [En parlant d'une pers.] Qui cherche à s'enquérir de quelque chose, à découvrir quelque chose de façon souvent indiscrète, insistante :
Il arrêta ma protestation, et de nouveau inquisiteur : — « Alors, » demanda-t-il, « quand vous êtes arrivé place des États-Unis, elle y était? »
BOURGET, Sens mort, 1915, p. 276.
B. — [P. méton.] Air, œil, regard inquisiteur. Au milieu (...) de la curiosité inquisitrice des femmes présentes (A. DAUDET, Rois en exil, 1879, p. 117). Il dévisagea Fanny et lui jeta un « Alors? » si crochu, si âprement inquisiteur qu'elle en rougit (COLETTE, Seconde, 1929, p. 182).
Prononc. et Orth. : [], fém. [-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1294 dr. « juge, enquêteur » (in G. ESPINAS, Vie urbaine de Douai au Moy.-Age, t. 3, p. 607); fin XIIIe s. (R. LULL, Evast et Blaquerne, éd. A. Llinarès, LXXXIX, p. 249 : qu'il [l'evesque] eust en son eveschié inquisiteurs qui enquissent de la vie des clercs); spéc. a) 1321, 27 mai « juge de l'Inquisition » (in Notices et extr. des mss de la Bibl. nat., t. 40, p. 274 : au jacobin inquisiteur seur le faict de heresie en Tourainne...); 1748 inquisiteurs d'Espagne et de Portugal (MONTESQUIEU, Esprit des Lois, XXV, XIII, titre, éd. R. Caillois, t. 2, p. 746); b) id., les inquisiteurs d'Etat à Venise titre de 3 magistrats absolus de Venise (Id., op. cit., V, VIII, t. 2, p. 287); 2. 1562 « celui qui fait des recherches, des études minutieuses » (RABELAIS, V, 12 ds HUG.). Empr. au lat. inquisitor « celui qui examine, recherche; celui qui est chargé d'une information, enquêteur » en lat. class.; « inquisiteur de la foi » en lat. médiév. (1233, 20 avr. inquisitores haereticorum, Statuts du comte de Toulouse contre les hérétiques ds DEVIC et VAISSÈTE, Hist. gén. de Languedoc, t. 8, col. 965); à rapprocher de 2b, l'ital. inquisitore « magistrat vénitien ou génois chargé du maintien de l'ordre public » XVIe s. ds DEI. Fréq. abs. littér. : 166.

inquisiteur, trice [ɛ̃kizitœʀ, tʀis] n. m. et adj.
ÉTYM. Après 1250 (1294, in T. L. F.), « juge, inquisiteur »; lat. inquisitor, de inquisitum, supin de inquirere. → Enquérir.
1 N. m. Personnage officiel chargé de procéder à des enquêtes.(1282, Arveiller). || Inquisiteur de la foi, et, absolt, inquisiteur : juge du tribunal de l'Inquisition. || Dénoncer un hérétique aux inquisiteurs (→ Damner, cit. 13). || Torquemada, célèbre inquisiteur. || « Très humble remontrance aux inquisiteurs d'Espagne et de Portugal », fameux chapitre de l'Esprit des lois (XXV, 13).Inquisiteurs d'État : magistrats de la République de Venise chargés de la police secrète.
1 Durant laquelle messe precha frère Pierre Houre, docteur en théologie, de l'ordre des frères precheurs, inquisiteurs de la foi.
Monstrelet, Chroniques, I, 226, in Littré.
2 Il faut qu'il y ait (…) un magistrat qui fasse trembler les nobles, comme les éphores à Lacédémone, et les inquisiteurs d'État à Venise (…)
Montesquieu, l'Esprit des lois, V, 8.
3 Un doux inquisiteur, un crucifix en main,
Au feu, par charité, fait jeter son prochain.
Voltaire, Poème de la Loi naturelle, III.
3.1 Eh bien ? — L'église prend facilement, et lâche
Malaisément. Il est l'inquisiteur. Il est
Chargé de maintenir les couvents au complet (…)
Le roi n'attaque pas le prêtre, s'il est sage
Sire, Torquemada vous barre le passage.
Hugo, Torquemada, III, 2.
4 Si vous pouvez le prouver, produisez vos témoignages. Il n'est ni juste, ni légal de m'interroger de cette façon. Ce sont des procédés d'inquisiteur, non d'hommes libres dans un pays libre.
A. Maurois, Ariel…, V.
4.1 Malheur à celui qui voit le vice partout. C'est le propre des inquisiteurs.
Ionesco, Rhinocéros (1959), p. 195.
(1562, Rabelais). Vx. Personne qui se livre à des investigations minutieuses et souvent indiscrètes (→ Craindre, cit. 10, La Fontaine).
4.2 Pontchartrain était d'une curiosité insupportable, grand fureteur et inquisiteur, sur ses meilleurs amis comme sur les autres (…)
Saint-Simon, Mémoires, III, XXXIII.
2 Adj. (1842). Qui interroge de manière indiscrète; qui cherche à connaître, à s'enquérir. Fureteur, inquisitorial.(Personnes). || « De nouveau inquisiteur : — Alors, demanda-t-il… » (P. Bourget, in T. L. F.). || Un œil, un regard inquisiteur. Scrutateur. || Questions inquisitrices (Académie).
5 Elle jetait sur Rodolphe des regards inquisiteurs d'une effronterie incroyable, et suivait ses moindres mouvements.
Balzac, Albert Savarus, Pl., t. I, p. 782.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • inquisiteur — Inquisiteur. s. m. v. Juge de l Inquisition. L Inquisiteur general en Espagne. les Inquisiteurs de la foy …   Dictionnaire de l'Académie française

  • inquisiteur — de la foy …   Thresor de la langue françoyse

  • Inquisiteur — Inquisition Pour les articles homonymes, voir Inquisition (homonymie). L’Inquisition était une juridiction spécialisée (un tribunal), créée par l Église catholique romaine et relevant du droit canonique, chargée d émettre un jugement sur le… …   Wikipédia en Français

  • inquisiteur — (in ki zi teur) s. m. 1°   Celui qui se livre à des recherches minutieuses, à des inquisitions. •   Pontchartrain était d une curiosité insupportable, grand fureteur et inquisiteur, SAINT SIMON 268, 123. 2°   Juge de l inquisition. Inquisiteur de …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • INQUISITEUR — s. m. Juge de l inquisition. Inquisiteur de la foi. Grand inquisiteur. Inquisiteur général.   Inquisiteur d État, Magistrat de la république de Venise, qui était chargé de découvrir et de prévenir les complots formés contre le gouvernement …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • inquisiteur — n. inkizitò / eu, za, e (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Inquisiteur d'État ou inquisiteur du conseil des Dix — ● Inquisiteur d État ou inquisiteur du conseil des Dix titre de trois magistrats de Venise, qui avaient tous pouvoirs contre ceux qui menaçaient la sûreté de l État. (Ils firent régner la terreur jusqu au XVIIIe s.) …   Encyclopédie Universelle

  • Inquisiteur de la foi — ● Inquisiteur de la foi membre du tribunal de l Inquisition …   Encyclopédie Universelle

  • INQUISITEUR, TRICE — adj. Qui cherche à s’enquérir avec une curiosité souvent indiscrète. Coup d’oeil, regard inquisiteur. Questions, démarches inquisitrices. INQUISITEUR s’employait aussi comme nom masculin pour désigner un Juge de l’Inquisition et aussi un… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Grand inquisiteur — Inquisition Pour les articles homonymes, voir Inquisition (homonymie). L’Inquisition était une juridiction spécialisée (un tribunal), créée par l Église catholique romaine et relevant du droit canonique, chargée d émettre un jugement sur le… …   Wikipédia en Français